La princesse rebelle se dévoile

Auteur : Guillaume Guéraud

Illustrateur : Henri Meunier

Parution : août 2021

Editions du Rouergue

Album – dès 7 ans – 40 pages

Résumé de l’éditeur : “Le princesse cache bien son jeu. En apparence, elle suit toutes les convenances en rigueur à la cour et à la prestance que l’on attend d’une telle majesté… Mais entre les mots et l’image apparaît une autre vérité ! Suivant le procédé du caviardage — couverture partielle en noir du texte et des images pour changer le propos —,l’ouvrage propose ainsi une double lecture.”

Après La Face cachée du prince charmant, paru en 2019, qui mettait en scène un prince pas si charmant, c’est au tour de la princesse de se présenter sous la plume de Guillaume Guéraud.

“La princesse se débarbouille, étendue dans sa baignoire de perles, sous des nappages de crème séduisante. On raconte qu’elle ne pourrait vivre aucune mésaventure inquiétante, car un vaillant archange la protège.”

Dans les premières pages, le texte nous présente son concept : une description d’une princesse parfaite, dont chaque page est successivement “corrigée” pour révéler une nouvelle vérité sur le personnage. Dès lors, la lecture devient un jeu : que cache cette description idéalisée de la princesse ? Quels mots vont disparaître en tournant la page ?

Grâce à des illustrations efficaces et au procédé du caviardage, nous levons au fil des pages le voile sur cette princesse en apparence (trop) parfaite. Le lecteur fait face à une princesse libérée qui réécrit l’histoire de sa vie pour échapper à un destin qui ne la satisfait pas.

En parallèle de son côté ludique, cet album offre une réflexion plus profonde sur la société et les rôles sociaux. Le personnage principal s’émancipe des attentes qui pèsent sur elle au vu de son statut de princesse et redevient une petite fille pleine de vie.

Cet album semble destiné préférablement à des enfants à l’aise avec la lecture qui pourront appréhender les mécanismes d’écriture employés. Il peut aussi se présenter comme une porte d’entrée vers des jeux d’écriture du même type dans le cadre scolaire.

(rédactrice de la note Juliette Cayrel)

Laisser un commentaire