Griffes

Griffes

Autrice : Malika Ferdjoukh

Editions : l’École des loisirs

Roman 13 ans et plus – 439 pages

Thèmes : histoire policière, aventure, Angleterre,

fantastique, secret de famille.

Résumé de l’éditeur :

Morgan’s Moore, au nord de l’Angleterre. Ses villageois, ses notables, son unique auberge et ses crimes épouvantables… Un crime non élucidé reste à ce point mystérieux que Scotland Yard a dépêché sur place le superintendant Tanyblwch et son jeune adjoint, Pitchum Daybright, tout juste diplômé de la Royal School of Studies in Criminology. Ce dernier voit d’un mauvais œil les interventions de Flannery, la fille des aubergistes, qui est convaincue de pouvoir les aider dans leur enquête. Non seulement, Miss-Je-sais-Tout-sur-Tout a la langue bien pendue, mais elle a le chic pour lui faire monter le rouge aux joues. Il faut dire que la demoiselle est une peste fort charmante…

Malika Ferdjoukh a écrit de nombreux romans jeunesse mais aussi des scénarios pour le cinéma, la télévision ou encore la bande-dessinée. Plusieurs de ses ouvrages ont reçu des distinctions telles que le Grand prix du Ministère de la jeunesse et des sports pour son roman Les joues roses. Ses romans sont traduits dans plus d’une dizaine de langues (anglais, japonais, allemand, italien…).

Si vous aimez les histoires policières mêlant meurtres, suspens et surprise, ce roman est fait pour vous !

La première scène nous montre le réveil d’une jeune femme qui comprend qu’elle n’est plus enceinte et demande à voir son bébé. Les religieuses qui l’entourent lui annoncent qu’elle a perdu son enfant. En réalité, l’enfant a été confié à un couple en échange d’une somme d’argent. Ce prologue reste longtemps mystérieux puisque le lien avec le reste de l’histoire ne sera dévoilé qu’au moment du dénouement.

La première partie du roman commence dans une diligence en direction de Morgan’s Moor, petit village d’Angleterre. Une femme prétend avoir eu une « vision » : celle d’un meurtre qui n’a pas encore eu lieu et qu’elle est seule à connaître. Elle doit aller prévenir la victime avant qu’il ne soit trop tard. Nous sommes directement plongés dans une histoire où se mêlent crimes et fantastique.

Même si le fantastique n’est pas un univers qui vous plaît, ce roman vous intéressera : Malika Ferdjoukh introduit les éléments surnaturels d’une manière très simple qui pique la curiosité. Impossible de ne pas poursuivre la lecture pour connaître le dénouement !

Comme dans tout roman policier réussi, l’autrice nous tient en haleine tout au long de l’enquête. Le superintendant Tanybwlch et son jeune adjoint Pitchum Daybright nous emmènent avec eux sur les pistes du criminel qui sévit dans ce petit village. Ils sont aidés par Flannery Cheviot qui persiste à les aider malgré tous les obstacles rencontrés pour résoudre cette affaire.

De belles histoires d’amour évitent que le roman ne devienne trop sombre, au fil des crimes barbares perpétués à Morgan’s Moor. L’autrice sait nous conter les retrouvailles de deux amants, une amourette de jeunesse ou encore la naissance d’un nouvel amour.

Lorsque tout prend sens, nous ne pouvons qu’être frappé·e·s par l’ingéniosité dont a fait preuve le meurtrier pour faire planer le mystère autour de son identité. Ses actes ne sont en réalité que les conséquences de secrets enfouis depuis des années. Secrets dont nous avions tous les éléments sous le nez ! Mais il est difficile de ne pas trop en dire, puisque chaque élément semble essentiel à l’intrigue qu’il faut découvrir par vous-même …

Entre enquêtes et amourettes, ce roman plutôt épais se dévore d’une traite. Il est quasiment impossible de s’arrêter dans sa lecture ! Prenez le temps de savourer ses nombreux rebondissements qui ne manqueront pas de vous étonner !

Mathilde Badoux.

Laisser un commentaire