Faire la paix

Dédicace réalisée par Barroux lors du Salon du Livre Jeunesse d’Eaubonne, le 27 mars 2022

Auteur : Philippe Godard 

Illustrateur : Barroux 

Éditeur : Saltimbanque éditions, en partenariat avec Amnesty International 

Parution : 25 février 2022

Documentaire Jeunesse – 72 pages – Tout public 

Biographie de l’auteur :

Philippe Godard, né en 1959, est un écrivain et essayiste français. Il écrit notamment, pour la jeunesse, des ouvrages documentaires sur des sujets de société et, pour les adultes, des essais. Il a été intervenant à l’Institut Régional du Travail Social de Franche-Comté, a animé différents ateliers citoyens et a été directeur de collections chez différents éditeurs.

Résumé de l’éditeur :

« Nous entendons bien plus souvent parler de guerre que de paix. Pourtant, c’est la paix que nous désirons tous, au plus profond de nous. Elle est une réalité à préserver pour certains, une valeur cruciale et un combat permanent pour d’autres. Comment atteindre cet idéal ? Philippe Godard, dans un texte entre lettre ouverte et récit documenté, nous aide à répondre avec force, conviction et simplicité. »

Notre avis : 

★★★★

Cet album documentaire aborde le thème de la paix. Il allie sur chaque page du texte engagé et des illustrations tout autant porteuses de sens qui soutiennent la compréhension de ce dernier. Les deux s’entremêlent et permettent d’amener le lecteur à se poser des questions et à réfléchir sur le monde qui nous entoure. 

La paix incarne plus que jamais le flambeau de l’Humanité face à la noirceur de la guerre. 

Pourtant cette notion est si souvent employée en opposition avec son sens même, dans des formulations oxymoriques telle celle de « faire la guerre pour préserver la paix ». La paix est un idéal commun à l’ensemble de l’Humanité mais sa préservation est l’un des défis majeurs de notre espèce. Afin de vivre une vie « digne, intéressante, exaltante » (page 8) elle est pourtant une nécessité.  

Cet ouvrage nous propose les clés pour comprendre le sens et l’importance vitale de la paix, ainsi qu’une explication des nombreux domaines dans lesquels elle est aujourd’hui requise. 

Le documentaire aborde dans un premier temps la notion de justice. Il analyse notre besoin d’obtenir réparation et de se révolter face aux injustices. Ces dernières étant la cause première de conflit, la justice s’avère être un ciment de la paix. L’auteur développe alors une opinion qui sera le fil rouge de cet ouvrage : nous pouvons obtenir ce que nous souhaitons, ici obtenir justice et ultimement la paix, sans avoir recours à la violence.

En traitant également le sujet des différences, des religions et la notion d’ennemi, l’ouvrage explore toutes les facettes de ce qui divise l’Humanité tout en offrant une lecture optimiste et en déconstruisant les préjugés. 

Faire la paix nous pousse à faire face à nos propres convictions, nos valeurs et celles de nos sociétés. Il fait appel à notre conscience, cette petite voix en nous qui guide nos actions. Il nous encourage à refuser l’oubli et l’inaction tout en reconnaissant nos erreurs lorsque cela est nécessaire. Car faire la paix avec sa conscience est tout aussi primordial pour vivre en harmonie avec soi-même et autrui. 

La paix avec le vivant est abordée vers la fin, ultime piste de réflexion qui nous accompagne à la fermeture de l’ouvrage. La relation destructrice de l’Humanité avec la planète qui l’héberge fait l’objet d’un amer constat, adouci par le partage de parcours et d’initiatives qui encouragent l’espoir et la motivation d’agir à son tour. 

Au côté de portraits de figures inspirantes et engagées du passé et du présent, l’ouvrage évoque des épisodes douloureux de l’Histoire et partage d’alarmantes observations dans le but d’illustrer les bienfaits de la paix et son essentialité. Loin d’être moralisateur, il accompagne avec bienveillance et optimisme vers la recherche de solutions. La non-violence étant primordial pour l’auteur, il nous démontre son utilité, la force et sagesse d’esprit qu’elle nécessite ainsi que son aspect profondément humain face au recours à la force physique. « Il n’y a à défendre que la vie, refusons la violence ! » s’exclame d’ailleurs l’auteur à la page 48.

Toutes les solutions proposées dans ce documentaire ont donc à cœur d’incarner le pacifisme ou de ne pas nécessiter de violence pour apporter le changement, tel que le désarmement des États, refuser de partir à la guerre, ou encore « déconsommer » pour protéger la planète de la surconsommation. L’envergure de ces solutions prêtent volontairement au débat car elles nécessitent une refonte de la société et de son fonctionnement, quand d’autres font humblement appel à la tolérance et à la patience. 

On ne peut parler de cet ouvrage, sans mentionner également les illustrations pleines de douceur de Barroux. L’illustrateur de talent, qui a récemment publié Les Petits bruits de la vie chez les éditions Little Urban en mars 2022 ainsi que L’Ombre qui marchait à mes côtés chez Urban Comics en février 2022, apporte, par le mélange de légèreté poétique et de sobriété que ses illustrations parviennent à retranscrire, une gravité mêlée d’espoir. 

Faire la paix ouvre de nombreuses pistes de discussion et se révèle très instructif tout en restant bienveillant, ce que j’ai particulièrement apprécié. Il trouve un écho d’autant plus fort en ces temps troublés. 

Jade Leroy

Laisser un commentaire